Vous êtes ici : Accueil CLIC Le manifeste de la commission CLIC

Le manifeste de la commission CLIC

          

-        Le CMRR-IF a organisé des commissions (recensement, dossier partagé, praxies, formation, recherche, éthique, réseaux Alzheimer, EHPAD) pour effectuer ses ACTIONS. Chaque commission travaille de façon indépendante sur les sujets qu’elle juge prioritaires et adresse régulièrement des comptes-rendus d’avancement de ses travaux.

 

-        Dans ce contexte, la « commission CLIC » se propose d’examiner les spécificités de la prise en charge des personnes souffrant de maladie d’Alzheimer ou démence apparentée que les équipes de coordination rencontrent lors de leurs missions.

En effet, les premières réflexions ont permis de faire un rapide constat :

-        Prévalence des troubles liés à la désorientation (diagnostiqués ou pas) parmi la population rencontrée par les CLIC (pour certaines coordinations + de 60%)

-        Il s’ensuit une plus grande difficulté due à la complexité des prises en charge dans leur globalité. Nous n’avons pas toujours les « outils » nécessaires pour apporter une réponse efficace en raison d’un :

o      manque ou faiblesse des dispositifs

o      manque d’informations sur les dispositifs existants.

o      manque de formations (celles qui existent ne sont pas forcément abordables par les acteurs du médico social).

Exemple : devant la complexité de certaines situations nous devons faire face à la violence du quotidien : trouble non diagnostiqué, « retour » de l’annonce du diagnostic, caractère  intrusif de l’aide à domicile, comment faire accepter la notion de prise de risques pour les professionnels oeuvrant autour de la personne démente, explosion de la cellule familiale, articulation avec les réseaux gérontologiques/mémoires quand ils sont présents sur notre territoire, comment pallier à l’absence de réseaux de santé ad hoc…

 

Ce que les CLIC attendent du CMRR-IF :

-        La possibilité d’accès à certaines formations déjà diffusées par le CMRR ;

-        Un programme d’informations et de formations dédiées aux spécificités du secteur médico social, en tenant compte de sa diversité : personnels des clic, acteurs des services d’aides à domicile, les aidants naturels.

-        Les outils nécessaires à la transmission de ces informations,

-        Qu’il soit promoteur dans le cadre de la problématique Alzheimer de l’articulation des réseaux de terrain.

-        Qu’il soit vecteur de communication sur l’existence  des CLIC auprès de ses partenaires par le biais de son site Internet et des consultations mémoires de proximité. (exemple le lien avec les accueils de jour en développement)

 

Ce que les CLIC peuvent apporter au CMRR-IF :

-        Une approche globale privilégiée des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et des aidants naturels et professionnels.

-        Le versant médico social de l’accompagnement mis en place.

-        Un partenariat pour toute action innovante.

-        Un repérage des personnes désorientées (non diagnostiquées) à travers la demande de l’entourage, et des aidants (naturels et professionnels). Cela correspondant notamment à notre mission d’observatoire local des besoins et pratiques. (sous condition de cadrer cette démarche)

 

Orientations privilégiées :

  • Information, Formation et Sensibilisation aux maladies démentielles :

                         I.     A l’adresse des professionnels des coordinations gérontologiques qui pour la plupart non pas compétence médicale (la diversité des histoires de chaque instance peut expliquer cela).

Cet apport « formation » semble nécessaire à la mission d’évaluation des situations impartie au CLIC. Les équipes peuvent rencontrer quelques difficultés à appréhender certains comportements déroutants des malades et des aidants) :

      • Le repérage des situations de démences et désorientations,
      • L’acceptation de  l’aide proposée,
      • L’accompagnement des conséquences de la maladie : exclusion, isolement et précarité etc.…

Les équipes ont besoin d’outils simples pour décoder ces situations afin d’apporter la réponse la plus adaptée et gagner du temps.

 

    • La validation de ces formations dispensées et cadrées par le CMRR, permettrait auprès des médecins traitants, de faciliter le lien, de légitimer l’action de la coordination et d’ y apporter reconnaissance.

 

                      II.     A l’attention des personnels de structures d’aide à domicile (secteur public, privé, associatif ou marchand). Accompagnants et soignants privilégiés des personnes au quotidien, nous constatons qu’ils sont demandeurs d’informations et de formations, preuve en est leur présence lors des sessions organisées par les CLIC.

 

                  III.     A l’attention des familles et aidants qui, comme les professionnels, ont besoin d’informations et d’accompagnement.

 

  • La commission CLIC doit être un lieu d’échanges et de réflexion éthique organisée en groupes de travail.
  • La commission doit être une force de discussions et de propositions afin de rendre plus lisible le travail des CLIC et d’y apporter, plus-value, valorisation et légitimité.

 

Ce que la commission CLIC souhaite formaliser :

·       Notre représentation auprès du CMRR, en tenant compte des spécificités des CLIC sur les territoires.

·       Notre engagement qui devra être acté sur la base de nos souhaits initiaux (texte à préparer).

·       Ce que les CLIC peuvent apporter :

o      L’étude des besoins non couverts et émergeants.

o      Leur rôle d’observatoire gérontologique de proximité.

o      Leur vision globale d’une situation donnée

o      La mise à disposition de données produites par les différentes structures, à partir d’enquêtes, d’études de besoins et de l’alimentation d’une base de données comprenant notamment les indicateurs sociaux et démographiques. »

·       Participer au développement d’une culture gérontologique commune au secteur social, sanitaire, médico social.

·       Indicateurs à construire à partir du recueil des données de terrain issues des visites à domicile et saisies sur « Logiclic ».

·       Repérage et signalement :

o      Utiliser les liens privilégiés avec les pharmaciens et les gardiens d’immeubles, très sensibilisés à la situation des personnes au domicile et autres

o      Les consultations PASS.

 

 

 

Existence de la commission :

·       Il est décidé que pour son démarrage et sa première année de fonctionnement, la commission sera composée d’un référent titulaire par département  et de son suppléant avec engagement de cette représentation : il est important que chaque département d’Ile de France avec ses spécificités participe aux différentes actions.

A ce jour, les départements : 75, 77,91 et 92 ont un référent titulaire. Nous sommes dans l’attente d’une proposition de représentants pour les  départements 78, 93, 94 et 95.

 

 

En conclusion :

Pour une meilleure efficacité et crédibilité de la commission :

Apprivoisons nos cultures respectives pour nous permettre de mettre en place un système d’échanges et de discussions commun et utilisable par tous. Pour ce faire, les membres de cette commission devront bénéficier d’une formation CMRR qui sera la base d’un savoir commun « re-distribuable » sur nos territoires selon les actions mises en place par chaque CLIC.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                      

 

« Août 2017 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031