Vous êtes ici : Accueil Réunions reunion du jeudi 3 mai 2007

reunion du jeudi 3 mai 2007

 

Les actualités du CMRR Ile de France

Coordonné par Anne-Sophie Rigaud et Bruno Dubois

 

 

Ordre du jour

 

Quoi de neuf sur l’Ile de France ?

  • Labellisation du CMRR-Nord Ile de France
  • Information sur la semaine Alzheimer du 17 au 21/09/2007
  • Information sur le projet de mise en lien des CM par visuo-conférence
  • Information sur les congrès récents et à venir

 

Les projets innovants, bilan de travaux

  • Consultation prévention-Alzheimer : place de la cognition dans la consultation de prévention : François Piette

 

Rapport des commissions

  • Dossier partagé : Martine Galipaud
  • La commission Ethique : Florence Latour, Gabriel Abitbol, Bernadette le Nouvel
  • La commission Praxie : Florence Mahieux
  • La commission formation : Marie-Laure Seux, Valéry Antoine, Sarah Bénisty
  • La commission réseaux : Marie-France Maugourd
  • La commission EHPAD : Jean-Pierre Chesson, Muriel Elfassi
  • La commission CLIC : Yvelise Abecassis, Jocelyne Extra
  • La commission Equipes Mobiles de Gériatrie/Alzheimer : Catherine Bayle et Frédéric Bloch
  • La commission : prise en charge non pharmacologique des maladies d’Alzheimer : Florence Moulin, Thierry Herguetta
  • La commission recherche : Marie Sarazin, Olivier Hanon

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Compte-rendu de la séance

 

Quoi de neuf sur l’Ile de France ?

  • Labellisation du CMRR-Nord Ile de France ( Claude Lidy et Jacques Hugon)

-La labellisation du CMRR-Nord a été réalisée début 2007.

-Situation : sur le territoire de Fernand Vidal

-Les CMRR nord et sud Ile de France vont collaborer selon une sectorisation souple avec comme suggestion :

NORD : Val d’Oise, moitié nord des Yvelines, 1/3 nord Seine et Marne

SUD : Essonne, 2/3 sud Seine et Marne, Val de Marne, Hauts de Seine

-Interêt pour les cliniques de s’orienter en fonction de ce découpage.

-Animation, enseignement, recherche : participation des 2 CMRR

-Prochaine étape : les conventions entre les CMRR et les consultations mémoire en vue d’une formalisation du partenariat vont re-circuler.

-Cf documents joints, présentant un aperçu des activités spécifiques des deux CMRR.

-L’ARH souhaite une évaluation régulière des consultations mémoire et des CMRR. Le dossier 2007 est téléchargeable à partir du site de l’ARH : l’évaluation sur un échantillon de patients suffit.

-Prise en charge en hôpital de jour gériatrique : le problème est de comptabiliser l’activité réelle en hôpital de jour.

Il est assez difficile d’avoir des outils de mesure effective et réelle de l’activité liée à la mémoire (nombre de nouveaux patients, nombre de patients dans la file active…)?  

B.Dubois : « CALLIOPE prend du temps à remplir et constitue un luxe. Il existe un risque de coexistence d’un système à 2 vitesses avec des structures équipées d’outils de mesure performant de la file active, et des structures sans équipement, rencontrant des difficultés dans ces mesures. L’ARH doit trouver des solutions à ce problème de mesure. En effet, su nous devons donner à l’ARH des données de plus en plus précises, nous avons besoin d’outils permettant cette mesure. »

-Circulaire frontière : elle redéfinit totalement le concept de l’hôpital de jour (au préalable = l’hôpital de jour avait pour intérêt de regrouper dans une seule journée des examens complémentaires). Aujourd’hui la définition a totalement changé : les organismes de santé estiment maintenant que les examens complémentaires peuvent être faits en ville.

B.Dubois : « La valeur ajoutée de l’hôpital est l’approche pluridisciplinaire, synthèse en une unité de temps et de lieu de différents professionnels de santé, avec une synthèse commune en fin de journée, menée par un sénior. L’IRM n’est pas un pré-requis. »

 

  • Information sur la semaine Alzheimer du 17 au 21/09/2007

Initiative portée par l’Assistance Publique.

-Une plaquette sera diffusée.

-Une matinée avec des journalistes sera organisée avec des communications sur l’offre de soins ; le diagnostic : nouvelles techniques d’imagerie ; la prise en charge non pharmacologique : nouveautés ; l’ouverture d’un partenariat avec l’extérieur.

-Organisation de journées Porte Ouvertes dans les hôpitaux (date à définir).

 

 

  • Information sur le projet de mise en lien des CM par visuo-conférence ( A.S. Rigaud, Mme Chaoui)

-Objectif : diffuser les réunions de formation qui ont déjà lieu (par exemple réunions du lundi de la Pitié-Salpétrière), ou des formations faites sur le CMRR, ou sur les consultations mémoire, ou dans les réseaux, dont peu de professionnels peuvent profiter étant donné les contraintes de transport au sein de l’Ile de France.

-un questionnaire va être diffusé au sein du CMRR IDF, afin d’identifier vos besoins, intérêts, souhait de participer ou non, matériel disponible.

Le projet de visuo-conférence pourrait se mettre en place en deux étapes :

-1ère vague : diffusion des formations existantes

-2ème vague : aide au diagnostic.

-B. Dubois : « Nous souhaitons créer, un groupe de recherche clinique portant sur l’évaluation des thérapies médicamenteuses, avec Marie Sarrazin, pour les médecins travaillant en consultation mémoire en IDF.

Il existe un potentiel très fort sur la région, qui est sous-exploité à cause de cloisonnements. Il existe de nombreuses sollicitations de la part des laboratoires pharmaceutiques pour mettre en place des études cliniques concernant les nouvelles thérapeutiques à venir.

Un nouveau statut serait crée: médecin recruteur co-investigateur.

 

Les projets innovants, bilan de travaux

  • Consultation prévention-Alzheimer : place de la cognition dans la consultation de prévention : François Piette

-Volonté du ministre : mise en place d’une consultation gratuite et systématique à partir de 70 ans

-Mission confiée à Claude JEANDEL et F. PIETTE

-1er cercle : D. MISCHLICH, A. LION, J. EXTRA

-soutien de l’INPES

-mission achevée en décembre 2006

-Champs de la mission :

Prévention primaire, secondaire et tertiaire, des maladies et de la dépendance, avec une vision pas seulement économique mais également humaniste.

-Objectif : « ajouter de la vie aux années », mais on faisant cela, on ajouté également des années à la vie !

-Ce qui est nouveau, ce sont les facteurs de risque de dépendance.

-Modalités de la consultation :

-concerne les 70 ans et plus, mais la médiatisation concernera ceux de 70 ans.

-en ALD ou non

-exclut ceux qui sont en établissement (SLD ou EHPAD).

-effectuée par le médecin traitant (médecin généraliste)

-repose sur un auto-questionnaire et un dossier de consultation (motifs économiques mais aussi promotion d’une démarche active).

-suppose un réseau de ressources locales d’aval.

-Expérimentation en 4 phases,

Phase 1 : sous forme de focus groupes réalisés par IPSOS, permettant d’améliorer et de modifier les documents. Phase terminée

Phase 2 : en cours. Sera terminée en juin. Réalisée en situation réelle avec de «  vrais » médecins et de « vrais » patients.

150 patients volontaires, 30 médecins volontaires

Moitié : région Aquitaine

Moitié : 29, 67, 94

Phase 3 : expérimentation proprement dite dans les 3 départements ci-dessus. Début 2007

Phase 4 : généralisation ultérieure

-Organisation de l’expérimentation :

Mise en place d’un comité de pilotage départemental (DDAS, Conseil Général, Caisses, URML, Experts gériatres).

Finalisation du guide

Courrier des caisses aux médecins généralistes avec des exemplaires du dossier de consultation, de l’auto-questionnaire, du guide technique du médecin.

Courrier des caisses aux assurés dans la 70é et 71è année.

-les acquis : volontariat du ministre ; paiement du médecin ( 2,5 C), évaluation a minima : adhésion des médecins et couverture de la population cible.

-les incertitudes : budget de formation des médecins, degré d’engagement des COPIL, facilitation du travail des médecins, accessibilité, disponibilité et adhésion des ressources identifiées, intérêt des structures de recherche pour des études épidémiologiques ancillaires et pour une modélisation de la dépendance.

-Approche de la cognition

     1. directe

a .auto-questionnaire : Avez-vous des problèmes de mémoire ? (jamais, parfois, souvent, très souvent) ?

b. Dossier de consultation : IADL 4 items, Epreuve des 5 mots, Horloge.

     2. Indirecte

a. auto-questionnaire

social, APA, ALD, aide à domicile, personne de confiance, tabac, alcool, médicaments…

b. Dossier de consultation : personne de confiance, état nutritionnel, mini GDS.

     3. algorithmes

troubles de cognition Þ consultation mémoire

plainte sans trouble  Þ médecin traitant seul ou consultation mémoire.

suspicion de dépression Þ DSM4

-Le patient reste propriétaire de son dossier, et peut donc s’en servir tout au long de son parcours de soin.

-Permet au médecin de faire un suivi au long cours de son patient.

 

 

Rapport des commissions

  • Dossier partagé : Martine Galipaud

Base Calliope : 61 centres ont accès à la base

Nouveautés depuis 15 janvier 2007 : MMS moyen par patient, gestion des doublons…

Possibilité d’exporter des visites année par année

Prochainement : Calliope 2 (courant 2007) avec un module médico social, une synthèse d’activité regroupant plusieurs centres…

Recueil des données : séparation des données administratives et médicales…

 

  • La commission Ethique : Florence Latour, Gabriel Abitbol, Bernadette le Nouvel

-Dernière soirée éthique : 3 avril 2007, en présence d’un philosophe qui fait partie de la commission éthique (Fabrice Gzil).

-Prochaine réunion éthique :en septembre-octobre 2007

-en cours : rédaction d’articles : «  Alzheimer, respect de l’autonomie » pour l’espace éthique.

-Ces données seront mises à disposition sur le site internet (prochaine soirée, et articles)

 

  • La commission Praxie : Florence Mahieux

6 gestes symboliques, 5 mimes d’action, 8 imitations de geste abstrait

212 patients recrutés, sur les 300 recherchés : recrutement difficile

Sur le groupe témoin :

-mimes d’action : pas de problème majeur, mais c’est un indicateur peu sensible chez les déments.

-gestes symboliques : à ce jour, ¾ des témoins réalisent les 6 sans hésitation et sans erreur. 5% échouent sur 2 gestes. Le geste qui pose problème est le « pied de nez » : 12% des témoins ne savent pas ou le font approximativement.

¼ des moins de 65 ans échouent.

-imitation des gestes abstraits : problème de cotation. Beaucoup de témoins normaux font des gestes en miroir spontanément. La cotation ne prendra probablement pas en compte le geste en miroir. La répétition de la consigne sera l’indicateur de respect de la normalité.

 

 

  • La commission formation : Marie-Laure Seux, Valéry Antoine, Sarah Bénisty

-Un des staffs de Broca a été filmé. Cette vidéo est en ligne sur le site internet du CMRR IDF.

-La prochaine réunion de formation aura lieu le mardi 19 juin 2007 :

« comment apprécier la vitesse de déclin d’un patient alzheimer ? évaluation du traitement du patient ? Quel profil de déclineur : rapide ou lent ? »

« cas clinique de psychose maniaco-dépressive ».

les vidéos seront sur le site internet

-Thème sur T3 2007 : suspicion des apnées du sommeil

-Appel d’offre européen sur l’utilisation des nouvelles technologies.

-Un projet européen : HCNV a pour objectif de former tous les professionnels qui interviennent à domicile, afin de les aider à identifier de manière précoce, les 1ers signes de la maladie.

Ce projet s’appuiera sur des techniques de e-learning.

-Les liens avec le CMRR Nord sont « naturels » avec le relais de Sarah Bénisty : chaque CMRR définit seul son plan de formation, en invitant l’autre CMRR à y participer.

 

  • La commission réseaux : Marie-France Maugourd

-Les tutelles souhaitent qu’ils s’agissent de réseaux gériatriques et non uniquement Alzheimer.

-Fédération de réseaux sur l’Ile de France ( 6 réseaux) : FREGIF

-Il existe des sous-commissions avec pour objectif d’aider des collègues qui souhaitent monter un réseau.

-Il existe un nouvelle circulaire concernant l’évaluation des réseaux ( mars 2007)

-Il existe une sous-commission dédiée à l’informatisation du dossier médical commun.

-Une évaluation externe aura lieu sur l’ensemble des réseaux de gériatrie.

 

  • La commission EHPAD : Jean-Pierre Chesson, Muriel Elfassi

 

  • La commission CLIC : Yvelise Abecassis, Jocelyne Extra

-en train d’écrire un manifeste qui sera présenté aux conseils généraux

-élaboration de deux fiches : fiche formation (quels sont les besoins ?), fiche indicateurs ( personnes diagnostiquées, non diagnostiquées, comment aider les aidants ?)

-Organisation : 2 interlocuteurs + 1 référent par département

 

  • La commission Equipes Mobiles de Gériatrie/Alzheimer : Catherine Bayle et Frédéric Bloch

 

  • La commission : prise en charge non pharmacologique des maladies d’Alzheimer : Florence Moulin, Thierry Herguetta

-Cette commission réunit 40 professionnels

-Objectif : écrire un livre proposant aux consultations mémoire de décrire leur prise en charge non pharmacologique innovante.

-A ce jour, une revue bibliographique est en cours.

-Prochainement, une partie bibliothèque, et un forum seront mis en ligne sur le site internet.

-Si vous souhaitez intégrer ce groupe : contactez F. Moulin à Broca ou T.Herguetta à la Pitié.

 

  • La commission recherche : Marie Sarazin, Olivier Hanon

 

  • Protocole Hospitalier AIDMA

-Début en 2004

-Programme se déroule sur 3 mois, avec 12 séances collectives et hebdomadaires

-A la fin de chaque séance, des propositions des stimulations cognitives sont données aux familles, très adaptées aux besoins de la vie quotidienne.

-en mars 2007, 162 binômes ont été inclus. 78 dossiers n’ont pas encore été saisis. Environ 300 personnes inclues.

 

Nous remercions le Laboratoire Novartis pour son soutien logistique.

 

 

« Octobre 2017 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031