Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Sections
Vous êtes ici : Accueil SNGC IdF Réunions Reunion de bureau du 11 Avril 2005

Reunion de bureau du 11 Avril 2005

SECTION FRANCILIENNE DU S.N.G.C.

 

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DE BUREAU

DU LUNDI 11 mars 2005

Etaient présents :

Corinne ATTAR-CHICHE, Philippe BABADJIAN, Anne KONRAT, Jean-Claude MALBEC, Hélène PITTI-FERRANDI, Serge REINGEWIRTZ

Excusée : Magali GUICHARDON

 

Ordre du jour

 

1)   Adhésion au syndicat et demande de qualification

 

Actuellement la section francilienne  compte 178 adhérents inscrits, dont un peu plus du tiers est à jour de sa cotisation 2005. Une prochaine relance d’appel à cotisation va donc être faite. Il importe d’être nombreux dans la situation actuelle de demande de qualification.

Il faut  d’une part que les adhérents soient à jour de leur cotisation en étant le reflet réel du mouvement syndical, et d’autre part que les gériatres non syndiqués soient informés de l’importance de l’être.

 

Plusieurs moyens sont évoqués :

-          diffusion de l’information par les adhérents à leurs collègues locaux. Ce peut être le rôle des délégués départementaux. par le moyen éventuellement d’un courrier explicatif.

-          organisation de soirées  informatives sur le thème de la qualification qui pourraient avoir lieu dès septembre avec l’aide d’un laboratoire. Le contenu de ces réunions doit  permettre la circulation des informations et  préparation des dossiers de demande de qualification.

 

Il faut être syndiqué pour :

-          être informé (par les comptes-rendus et l’accès à la zone réservée du site Internet)

-          avoir un atout supplémentaire utile dans la constitution de son dossier

-          être représenté et influer sur les décisions qui nous concernent.

 

Pour mémoire, les commissions de qualification, une de première instance et une d’appel, sont constituées pour un tiers par les représentants syndicaux. Si eux soutiendront les dossiers des adhérents, ils auront également besoin du soutien de ces derniers.

Les commissions devraient statuer à partir de septembre.

On ne peut donc qu’inciter les impétrants à adhérer rapidement à la société  ou au SNGC. 

 

2)      Problème des PH en gériatrie

 

Les discours sur les futurs spécialistes sont contradictoires chez les enseignants de gériatrie avec une méconnaissance de tout ce qui se fait en dehors de l’hôpital, comme si la spécialité de gériatrie devait se cantonner dans l’enceinte de ce dernier.

D’autre part, la question de la formation pour pourvoir les postes de PH reste en suspens. La question est à poser au Professeur A. Franco.

 

3)      Préparation de la soirée commune du 9 juin prochain avec la SGIF et le syndicat  des gériatres de l’APHP

 

Le thème choisi est DMS et tarification à l’activité (T2A). Même si le thème est très « sanitaire », l’ensemble de la filière gériatrique est concerné par les répercussions que cette réforme entraîne au niveau de la prise en charge hospitalière des personnes âgées. Pour l’instant les communications prévues sont nombreuses et à sélectionner en raison du temps imparti pour cette soirée.

 

Prochaine réunion du SNGCIDF : lundi 18 avril 2005 à  20 h

                         Fondation de Rothschild, 76 rue de Picpus PARIS 12ème