Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Sections
Vous êtes ici : Accueil SNGC IdF Réunions Reunion du 19 septembre 2005

Reunion du 19 septembre 2005

SECTION FRANCILIENNE DU S.N.G.C.

 

 

La prochaine réunion est prévue le lundi  7 novembre 2005

 à partir de 19 heures 45

à la Fondation de Rothschild, 80 rue de Picpus 75012 Paris

 

                       

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU LUNDI 19 SEPTEMBRE 2005

 

Etaient présents :

Lydie ABIDH, Nadia AIMEUR,  Philippe BABADJIAN, Odile CHAMPART-CURIE, Jean-Pierre CHESSON, Béatrice DEMARET, Fabienne DUBUISSON, Nicolas DURET-ROBERT, Nicole JACQUAIN-MOURAIN, Olivier JEANJEAN, Muriel KLAHR ELFASSI,  Victor HADDAD, Anne KONRAT Françoise LURIOT-HURTES, Jean-Claude MALBEC, Anne-Marie PONCHE, Hélène PITTI-FERRANDI, Serge REINGEWIRTZ,  Philippe TAURAND.

 

Excusés : Corinne ATTAR-CHICHE, Brigitte ATTIACH, Laurence CHABENDHERIAN, Pierre François CHOLLET, Magali GUICHARDON, Jean-Luc LATOUCHE, François LOCHER, Michel SALOM.

 

 

Ordre du jour

 

1) Problème du devenir des unités de soins de  longue durée

 

Une mobilisation du SNGC a eu lieu cet été à la suite d’un projet d’ordonnance  porté par la DGAS (Direction Générale de l’Action Sociale) et la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie) qui proposait, en son article 12, de supprimer les unités de soins de longue durée en les assimilant à des maisons de retraite. Grâce à l’intervention du SNGC, ce projet est stoppé, mais de façon très probablement temporaire, compte tenu de la volonté des pouvoirs publics de transformer les USLD en EHPAD.

Un appel d’offre de ces derniers aurait eu lieu pour l’ouverture d’EHPAD ayant des GMP supérieur à 800, le Ministère cherchant des partenaires dans le secteur privé. En effet d’après leurs estimations 5% seulement des patients présents en USLD relèveraient de ces structures contre les 30% retrouvés par d’autres études.

Cette bascule du sanitaire dans le médico-social  est préoccupante à plus d’un titre.

 

 D’une part, il existe une confusion entre les populations accueillies en USLD et en EHPAD, les moyens médicaux et paramédicaux alloués aux EHPAD ne permettant pas de prendre en charge les patients trop lourds et/ou instables. L’immense majorité des EHPAD n’a pas d’infirmier de nuit, les tâches des veilleurs étant partagées avec celles des aides-soignants. Ces derniers sont confrontés de plus en plus à des situations exigeant des évaluations et prises de décision infirmières hors de leur compétence.

 Comme le montre l’enquête réalisée par le SNGCIDF en 2003, il existe un profil de résidents accueillis en EHPAD différent de celui des patients de SLD. Cette enquête est donc à communiquer rapidement aux pouvoirs publics. Il faut également tenir compte des quotas de patients dépendants au sein des établissements  déterminant des profils d’établissement et des projets de vie très différents.

A noter que chacun s’accorde à trouver l’outil PATHOS inadapté aux EHPAD (validation ?,  chronophage et côtateur dépendant).

 

D’autre part, un engorgement des soins de suite est à prévoir avec allongement des DMS, à moins que des lits de soins prolongés créés en nombre suffisant leur permettent d’accepter les malades âgés lourds et instables médicalement.

Enfin, Philippe Babadjian insiste sur la nécessité première de mener une réflexion sur la vocation des établissements accueillant des personnes âgées dépendantes, pouvant faire l’objet d’un mémoire.

 

 

2) Amélioration des liens entre les différences instances gériatriques franciliennes

 

Début septembre, Yves Wolmark (SGIF), Georges Sebbane (Syndicat APHP), François Piette (Collège des enseignants en gériatrie) et Philippe Babadjian (SNGCIDF) se sont réunis et a permis un accord sur un certain nombre de points concernant un fonctionnement régional.

Une réflexion commune, une meilleure coordination des travaux et une répartition harmonieuse au sein des groupes de travail organisés par l’ARH sont proposées, avec une représentativité de chacun au sein de chaque conseil d’administration.

Le site Internet francilien existe déjà. Les offres d’emploi de Séraphin pourraient y figurer afin de mutualiser les annonces professionnelles.

 

3) La spécialité

 

La première réunion de fonctionnement des commissions nationales de qualification a eu lieu le 28 septembre, le Professeur Jacques Roland étant maintenant président du CO.

Le problème majeur qui semble se poser va être le nombre de dossiers pouvant être traités et la lenteur du système annoncé, notamment en raison du secrétariat. C’est à suivre…

Pour ceux qui rencontrent des difficultés dans le remplissage de leur dossier, un avis peut être toujours demandé auprès de Michel Salom (aller sur  le site et écrire).

 

4) Divers

 

- Rectificatif : la  nouvelle version de l’outil AGGIR (septembre 2004)  ne remplace pas la précédente car il n’y a aucun décret d’application. Comme toujours on note des usages différents selon les départements, mais légalement il n’y a pas à l’utiliser.

 

- Décision commune prise de rendre l’accès libre sur le site à chacun en supprimant la zone réservée aux seuls adhérents.

 

- Différents projets ont été discutés pour l’année à venir 2005-2006 :

 

- Après avoir répertorié les problèmes de fonctionnement signalés par chacun au cours de son exercice, une soirée thématique pourrait être organisée avec des représentants des organismes de contrôle DDASS et Sécurité sociale.

Philippe Taurand se propose alors de contacter le médecin DDASS du Val d’Oise qui pourrait venir avec un de ses collègues d’un autre département.

 - Une autre soirée thématique serait également intéressante à prévoir avec un membre du Conseil de l’Ordre sur le thème du secret partagé en EHPAD et sur les relations avec les médecins libéraux.

- Le point pourrait également être fait sur la réforme prévue sur les tutelles avec un juge des tutelles.

- La présentation sur DMS en soins de suite de Victor Haddad et Olivier Henry fera le thème d’une prochaine réunion du SNGCIDF.

 

            - Prochaine réunion de bureau le lundi 7 novembre 2005 à 19 h à la Fondation de Rothschild

 

 

Adresse du site du SNGC IDF : http://www.geriatrie.idf.vermeil.org/