Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Sections
Vous êtes ici : Accueil SNGC IdF Réunions reunion SNGC-IDF du 28 juin 2004

reunion SNGC-IDF du 28 juin 2004

SECTION FRANCILIENNE DU S.N.G.C.

 

                                                                      page précédente

 

La prochaine réunion est prévue le lundi 13 septembre 2004 à  partir de 19 heures 45

à  la Fondation de Rothschild, 80 rue de Picpus 75012 Paris

 

 

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU LUNDI 28 JUIN 2004

 

Etaient présents :

 

Corinne ATTAR-CHICHE, Sylvie AUGY, Philippe BABADJIAN Anne BUSSONE, Linda BENATTAR,  Marie-Gabrielle CORD'HOMME , Leila DRAIA, Magali GUICHARDON, Muriel KLAHR- ELFASSI Anne KONRAT, Fabrice LOCHER, D. LURIOT, Florence MEYER-VITRY, Hélène PITTI-FERRANDI, Serge REINGEWIRTZ

 

Excusés : Lydie ABIDH, Brigitte ATTIACH, Pierre-François CHOLLET, Jean-LUC LATOUCHE, Jean-Claude MALBEC,  Michel SALOM

 

Ordre du jour

 

 

1) Etat des lieux de la spécialité de gériatrie

 

Lors de la réunion du Collège Professionnel des Gériatres Français (CPGF) du 26 mai dernier, Michel Salom et Serge Reingewirtz ont défendu le manifeste syndical, élaboré lors de la précédente réunion, concernant la création de la spécialité. Ainsi une plate-forme a été adoptée par le CPGF. Ses principaux points sont les suivants :

 

- une estimation d'un besoin de 10000 gériatres en France est avancée, mais il convient de le démontrer. Ceci pourrait être le travail d'une commission au sein du SNGC. A noter qu'actuellement on dénombre 4400 médecins capacitaires, 2500 en formation sur 2 ans et 90 titulaires du DESC.

 

- le titre de gériatre sera réservé aux spécialistes, avec une compétence pour les spécialistes d'une autre discipline pratiquée. Il convient de ne pas dissocier les deux filières de formation actuelles, DESC2 et capacité, les deux donnant droit à  déposer au Conseil de l'Ordre, un dossier pour validation des acquis afin d'être spécialiste gériatre. 

 

- l'activité de la gériatrie doit être exclusive dans le cadre médical et/ou social, médico-social, socio-économique, administratif, industriel. Il conviendra de choisir sa spécialité : on ne peut être spécialiste dans plusieurs spécialités et l'activité sera donc uniquement celle de la spécialité choisie.

 

- la validation des acquis repose sur la base minimale de la capacité ou du DESC et de l'expérience acquise dans les secteurs public ou privé.

Une commission de la spécialité,faisant suite à  la commission du titre, est créée au sein du CPGF. Elle esr présidée par le Professeur Kuntzman, mais sa composition n'est pas précisée. On attend du ministère, des textes réglementaires sur les commissions de qualification. En tout état de cause, le syndicat est partie prenante et doit être très présent dans la commission de la spécialité.

Il est à  noter que les exigences ordinales, lors de la création d'une spécialité, sont de 10 ans d'expérience professionnelle avec reconnaissance de services rendus. Par ailleurs, Linda Benattar rappelle que le Conseil de l'Europe a légiféré en matière de validation des acquis. Cette loi européenne est mise en application dans d'autres pays, où la spécialité de gériatrie existe déjà , avec comme  critères : 3 ans d'expérience professionnelle, bilan de compétence et d'activités suivi éventuellement de demande de mise à  niveau. Elle a comme échéance d'application septembre 2005.

Une commission au niveau du SNGC est créée pour travailler sur la définition des critères de validation des acquis. Corinne Attar-Chiche, Fabrice Locher, Philippe Babadjian proposent de contacter Olivier Jeanjean et de constituer un groupe de travail. Ces critères doivent permettre une large validation avec une réelle reconnaissance du travail de terrain.

 

- le maintien de la Capacité, diplôme national, ou de son équivalent est souhaitable et pourrait jouer également un rôle de passerelle par la suite, afin de permettre les passages d'une spécialité à  une autre.

 

Si le CPGF semble fortement préoccupé par la question des 500 spécialistes par an en France,

la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie invite clairement tous les gériatres quelque soit leur mode d'exercice à  participer aux commissions de travail, voire à  en créer.

 

2) Création du site Internet SNGC IDF

 

Le site commun francilien regroupant le SNGC-IDF, la SGIF et le syndicat des gériatres de l'APHP, est en cours de construction avec un accès direct à  l'adresse suivante :

http://www.geriatrie.idf.vermeil.org

 puis orientation ultérieure sur le site.

Il comportera une zone d'accès libre : accueil, infos au jour le jour, annonces des prochaines réunions, forum en ligne, demande d'adhésion et une zone d'accès réservée aux adhérents SNGCIDF comportant les comptes-rendus des réunions, les infos syndicales, travaux des commissions, aide aux adhérents et textes de référence.

 

3) Appel à  candidature pour le renouvellement du bureau de la section francilienne

 

IMPORTANT :

 

Un appel à  candidature pour être membre du bureau du SNGC-IDF est lancé. Celui-ci doit être renouvelé au terme des deux ans réglementaires.

Pour être candidat, comme pour être électeur, il convient d'avoir réglé sa cotisation 2004.

 

Six postes sont à  pourvoir : président, vice président, secrétaire, secrétaire adjoint, trésorier et trésorier adjoint, leur répartition se faisant après les élections.

La durée du mandat est donc de deux ans.

 

Les demandes de candidature doivent se faire par écrit, par la poste ou par mail, au président actuel :

D. Serge Reingewirtz

Fondation de Rothschild

80 rue de Picpus 75012 Paris

s.reingewirtz@fdr-far.org

 

avant le 20 septembre 2004.

 

 Le vote se fera par correspondance. Les élections auront lieu début décembre 2004.

 

page précédente